«

»

Imprimer ce Article

Randonnées du Club de l’Amitié en août 2016

dscf8609aLe 4 août 2016 : Randonnée de journée à la ferme des Moines de Thierenbach organisée par Gérald Cuénot
Les 14 marcheurs partis en covoiturage de bonne heure, malgré un ciel très couvert, n’ont pas hésité à grimper jusqu’à l’abri du col de Holzwasen pour redescendre en direction de la ferme des Moines de Thierenbach. thierenbach-030aAprès 10 km d’ascension et de descente, avec un dénivelé de 480m, ils ont rejoint les 16 non marcheurs venus festoyer autour d’un très bon repas sous forme de buffets divers. Malgré les quelques gouttes l’après-midi, les marcheurs ont fait une balade digestive de 3 km et les autres sont allés visiter la basilique de Thierenbach, haut lieu touristique à proximité. Le verre de l’amitié pris à la ferme a terminé cette sortie.

 

dscn1143aLe 18 août 2016 : Randonnée de journée à la ferme auberge du Belacker, organisée par Jean-Marie Schubetzer

Les 24 marcheurs partis de Rimbach, avec un temps brumeux, ont rejoint le sommet du col du Belakcker, après une ascension régulière en début et plus pentue en final. dscn1168aAprès avoir été sur la stèle de Lily Kocher (1925 1940), certains sont partis jusqu’au rocher du Vogelstein, alors que d’autres ont rejoint directement la ferme auberge du Belacker. L’excellent menu, non marcaire, concocté par le nouveau propriétaire a réjoui le groupe, qui a profité de la chaleur humaine régnante pour entonné quelques airs bien connus accompagnés par un air d’accordéon joué par Bernard, le président. Une belle manière de terminer les fermes auberges de cette année 2016.

Le 25 août 2016 : Randonnée de journée, avec repas tiré du sac, Aller Retour Ballon d’Alsace depuis la vallée de Saint Antoine, organisée par Jean-Marie et Anne-Marie Dujin.

Les 14 marcheurs partis en covoiturage depuis le fond de la vallée de Saint Antoine, ont pris un chemin de montée régulière pour arriver vers midi sur le parking des démineurs, après avoir pris du repos au refuge de la Grande Goutte. Le casse croûte s’est déroulé dans les locaux des randonneurs au niveau du commerce de souvenirs. Certains sont montés jusqu’à la vierge au sommet alors que d’autres consommaient une sieste hilarante bien méritée.Le retour, par le col du Stalon, a été plus long que l’aller, avec un parcours total voisinant les 17 km. Le rafraichissement chez les organisateurs a été savouré dans la convivialité.