Pêche électrique dans le canal des Noneury à Chaux

Mardi 5 octobre, dès 8h00, des bénévoles de l’association de pêche de Chaux, l’APPMA,  se sont retrouvés sur les rives du canal des Noneury pour prêter main forte aux membres de la fédération de pêche du territoire de Belfort. Il s’agissait pour ces équipes de procéder à la pêche électrique des truitelles – de quelques centimètres, pas plus –  se trouvant dans le canal et  issues d’une introduction, en mars dernier, de vésicules (alevins de truites) n’ayant pas encore étés nourries dans le but d’obtenir des truitelles parfaitement adaptées au milieu (une sorte de nurserie donc).

 

Si le mode opératoire de la pêche électrique est le même que pour la pêche de sauvetage pratiquée cet été à Malvaux et Lepuix (un faible courant électrique, émis par un anneau métallique placé au bout d’une canne,  étourdit temporairement les poissons, facilitant ainsi leur capture à l’épuisette), le but n’était pas de sauver les poissons, prisonniers de la rivière asséchée, d’une mort certaine. Il était cette fois-ci de déplacer les truitelles dans la savoureuse et la Rosemontoise, afin d’assurer la bonne gestion des ressources piscicoles avec le repeuplement de ces rivières, pour la plus grande satisfaction des pêcheurs.